les annuaires professionnels de
la création et de la communication

Trouvez votre prestataire

Le storyboard d’un film est, en quelque sorte, le plan de la mise en scène du film prochainement tourné. En format papier ou numérique, le storyboard est la version dessinée du scénario initial. Il contient tous les plans potentiels dessinés, découpés et envisagés et a donc l’apparence d’une bande dessinée. Il est donc le plan qui détermine à l’avance le nombre de plans et les informations artistiques (la composition de l’image, les couleurs…) et techniques (cadrage, mouvement de caméra, mouvements des acteurs…) de la mise en scène ainsi que le découpage technique. Le storyboard est donc un véritable plan, un outil distribué aux membres de l’équipe de tournage et qui servira à éviter au maximum l’improvisation lors du tournage.
Pour tous vos projets de films, réalisez l'intégralité de vos storyboard avec les illustrateurs ci-dessous référencés dans les annuaires bepub.

Résultats de votre recherche "Storyboard" 8 résultats  )

Philippe Chanteloup

Illustrateur
La Mézière
Portfolio

Illustrateur à Rennes, Philippe Chanteloup est un dessinateur spécialisé en story Board, Bandes dessinées, portrait... Que ce soit pour des réalisations d...

Accéder directement à la page

Vous recherchez un storyboarder ?

Nul besoin d’être cinéaste pour avoir besoin d’un storyboarder. Agences de publicité, entreprises, vous pouvez également avoir besoin de créer le storyboard de l’un de vos films, de l’une de vos vidéos. Le storyboard est en effet l’étape incontournable pour mettre en forme un concept animé ou un film, une aide précieuse pour le bon déroulé et le tournage de votre projet.

Petite histoire d’une histoire dessinée

La vocation du storyboard (histoire ou bande dessinée) est d’expliquer visuellement une histoire en la mettant en scène. Le storyboard est largement répandu dans le monde du cinéma, mais aussi de l’animation et de la publicité. Il permet de découper une séquence temporelle ou plan-séquence en synthétisant les principales images-clés et plans qui la composent. C’est un excellent support de travail, qui permet de tester son rythme sur un temps imparti, mais aussi de présentation d’une idée, d’un concept, d’un projet.
Un storyboard peut avoir différents styles et formats et être en couleurs ou en noir et blanc. Dans tous les cas, il se présente comme un recueil de croquis (roughs) qui prévoit l’intention, les cadrages, les mouvements de caméra, en insérant les principaux éléments et les actions qui vont composer chaque scène. Le storyboard peut également être utilisé pour évaluer les coûts financiers et établir le budget d’un projet, ou pour partir en quête de financements.
Le storyboard s’inscrit ainsi dans le processus de préproduction. Il indique, pour chaque scène : > le numéro de plan associé ; > le lieu où se déroule l’histoire ; > la situation (jour/nuit et extérieur/intérieur) ; > une description de l’action ; > des éventuels mouvements de caméra, les focales recherchées, etc.

À chaque projet son storyboarder

Première chose à savoir : il existe autant de storyboarders et d’illustrateurs spécialisés qu’il y a d’utilisation du storyboard. Tout dépend donc de votre projet, de sa finalité, de sa forme artistique et du média utilisé. Le storyboarder de films d’animation ou d’auteur va attacher une moins grande importance aux détails, au trait, à la qualité de l’illustration. Ce sont souvent des esquisses, des dessins plus ou moins élaborés, qui ont vocation à être des pense-bête, des repères dans le découpage du film. Il travaille en collaboration avec le réalisateur ou le scénariste.
Le storyboarder, pour la publicité ou la prise de vues réelles, réalise souvent un véritable travail d’illustrateur, à la manière d’un auteur de BD, avec la création de planches de dessins soignés, proches de la qualité d’une bande dessinée. Il travaille la plupart du temps en collaboration avec un concepteur-rédacteur, un créateur de contenu ou un spécialiste du storytelling.
Dans les deux cas, le storyboarder dessine les cadrages, le jeu des acteurs, les mouvements de caméra et rédige les indications techniques et le timing. En se basant sur ce script et le dossier de références graphiques (planches modèles des décors, des personnages et des accessoires), il adapte visuellement le scénario et crée la mise en scène.

Comment choisir un storyboarder ?

Comme vous l’aurez compris, en premier lieu, en fonction de votre projet et de votre budget.
Ces questions incontournables mais non exhaustives, peuvent également vous guider dans votre recherche et votre sélection finale. > Quels sont les objectifs de votre storyboard et son utilisation ?
> Quel est le style du storyboarder qui correspondrait le mieux à la nature de votre projet, à sa personnalité ? Sa manière d’illustrer votre scénario, sa qualité de dessinateur est-elle suffisamment précise ? Ou souhaitez-vous uniquement des esquisses ? Vous pouvez évaluer, sur ce critère-là, l’expérience d’un storyboarder, en regardant ses références et surtout son portfolio.
> L’expérience de votre secteur d’activité est-elle un critère important pour vous ? Chaque storyboarder peut en effet être plus ou moins spécialiste d’un domaine ou d’un type de storyboard (publicité, film d’animation, film court ou long métrage…). Cela ne voudra pas dire qu’il ne saura pas concevoir un storyboard différent.
> Outre le style graphique, son degré de créativité, de pro-réactivité, la personnalité du storyboarder est-elle importante pour vous ? Un bon storyboarder doit être en effet créatif, avoir un certain sens artistique et être doté d’un excellent coup de crayon. La qualité de ses dessins est essentielle, même dans le cadre d’esquisses. Il doit savoir être à l'écoute des demandes du réalisateur, du producteur, du gestionnaire de projet et du concepteur-rédacteur en agence de publicité ou chez l’annonceur. Sa capacité à travailler rapidement et efficacement est un atout supplémentaire fort apprécié...
> Quel est le budget affecté à votre projet de storyboard ? Il peut en effet être déterminant. Sachez qu’en général, un storyboarder peut être rémunéré à la planche, à l’image ou au forfait. Les budgets peuvent varier en fonction de plusieurs critères dont le talent et la renommée du storyboarder.

Un projet 3D ?

Dans la production 3D, le travail demandé au storyboarder 3D est le même. Mais il évolue dans l’univers spécifique des images de synthèse. Il ne conçoit donc pas avec des crayons et des croquis sur papier mais avec une palette graphique et l’infographie. Outre les compétences communes aux autres storyboarders, ce professionnel du scénario 3D doit aussi maîtriser parfaitement les logiciels 2D et 3D. Les storyboarders 3D sont rares car ils n’interviennent, en principe, que sur les productions à très gros budgets.

Vous êtes

Un professionnel de la création et de la communication

Faîtes vous connaître auprès de nos 100 000 visiteurs uniques par mois en recherche de prestations

Je crée mon profilEn créant mon profil, je référence gratuitement mon entreprise et je renforce mon image de marque